Header image

Laissez libre cours à votre créativité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"ENTRE AILES ET MOI" de Claude MORNAVE

Une production de Claude MORNAVE : "Entre ailes et moi", Médaille d'Argent au festival international de l'UNICA à Tokyo en 2000.

 

 

 

 

 

 

Claude MORNAVE évoque lui-même les conditions de réalisation de son film :

Je dois présenter Alain Arnoux, ancien champion du monde de vol en para-moteur. Ce sympathique acrobate de la voltige aérienne a eu l’idée de fixer sur son appareil un caméscope pour filmer, soit des paysages survolés  ou d’autres évolutions comme par exemple des montgolfières (grand rassemblement international de Chambley). Ce furent ses images qui me servirent pour le montage de « Passagers du vent » (une production en ligne également sur le site internet du CAP).

 

 

 

Le pilote et champion du monde de parapente : Alain ARNOUX

Alain avait un ami, Cedric Poyet, qui lui, pilote d’ULM, réussit, à force de patience, à faire voler des oies à côté de son appareil bi-places offrant la possibilité à Alain de l’accompagner et de filmer cette fois caméscope à la main, les évolutions des palmipèdes. Malgré l’instabilité de l’ULM, Alain réussit de très belles images (même au télé-objectif…chapeau !) . Ce fut pour moi l’occasion de monter « Entre ailes et moi ». A l’époque, ne disposant pas d’ordinateur, je fis un montage sur VHS. Non sans de longues  sélections des rushs. Il ne restait plus qu’à trouver une petite histoire … n’était-il pas tentant de souligner l’attachement de Cedric pour ses compagnes palmipèdes si coopératives.

 

Grâce au matériel du CAP et à l’aide de Jean Lemaitre et Jean Bourdon habitués à maîtriser
Adobe Premiere, j’ai pu finaliser cette petite vidéo.

 

Je conserve un excellent souvenir d’Alain qui a eu la gentillesse de me confier ses rushs. S’il était très habile pour les prises de vues aériennes, il avouait volontiers que le montage n’était pas « sa tasse de thé ». Il est devenu par la suite professionnel. Il a participé au tournage de nombreux documentaires, travaillé pour les télévisions française et étrangère, pour National Géographic, pour Paris- Dakar, et enfin, en 35 mm, pour le film « Les Oiseaux Migrateurs ».

Même si l'on doit y passer du temps, quand on dispose de la « bonne matière » le Montage, étape indispensable, est peut-être la phase la plus agréable de la réalisation d’un film.

Claude MORNAVE

Voir le film >