Header image

Laissez libre cours à votre créativité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le festival Chansons de Parole à Barjac

du 28 juillet au 02 août 2007

Anne de Bever avait invité les membres du Club Audiovisuel de Paris à la rejoindre à Barjac le 28 juillet dernier pour l'aider à la réalisation d'un reportage sur le festival Chansons de Parole. Malheureusement son petit fils a été accidenté durant l'été et Anne a été contrainte d'annuler son projet. Nous sommes de tout coeur avec elle et souhaitons un plein rétablissement à son petit fils.

Le festival de Barjac a la particularité essentielle de présenter des artistes qui passent peut-être rarement sur les grands médias nationaux mais qui proposent des spectacles de qualité. C’est un peu la marque de fabrique de cette manifestation dont le succès va croissant et dépasse largement les frontières régionales.

Ce festival est en train de s’imposer au niveau national comme un événement incontournable et que ce soit dans la magnifique cour du château de Barjac ou dans de plus petits lieux, le public répond chaque année présent. Il y flotte une douce atmosphère de rencontre, d’écoute et de découverte.

 

 

 

Pour illustrer la poésie du festival qu'Anne aurait souhaité en particulier restranscrire dans son reportage, voici quelques vers de L'Abbé de Lattaignant, celui qu'on surnommait le "Grand Chansonnier", et qui probablement fut l'un des précurseurs des paroliers français : son nom est aujourd'hui oublié, mais sa poésie a fini par traverser les siècles. En témoigne "J'ai du bon tabac dans ma tabatière..."

 

 

 

 

 

LE MOT ET LA CHOSE

par l'Abbé de Lattaignant

 

Madame quel est votre mot
Et sur le mot et sur la chose
On vous a dit souvent le mot
On vous a fait souvent la chose

Ainsi de la chose et du mot
Vous pouvez dire quelque chose
Et je gagerais que le mot
Vous plaît beaucoup moins que la chose

Pour moi voici quel est mon mot
Et sur le mot et sur la chose
J'avouerai que j'aime le mot
J'avouerai que j'aime la chose

Mais c'est la chose avec le mot
Mais c'est le mot avec la chose
Autrement la chose et le mot
A mes yeux seraient peu de chose

Je crois même en faveur du mot
Pouvoir ajouter quelque chose
Une chose qui donne au mot
Tout l'avantage sur la chose

C'est qu'on peut dire encore le mot
Alors qu'on ne fait plus la chose
Et pour peu que vaille le mot
Mon Dieu c'est toujours quelque chose

De là je conclus que le mot
Doit être mis avant la chose
Qu'il ne faut ajouter au mot
Qu'autant que l'on peut quelque
chose

Et que pour le jour où le mot
Viendra seul hélas sans la chose
Il faut se réserver le mot
Pour se consoler de la chose

Pour vous je crois qu'avec le mot
Vous voyez toujours autre chose
Vous dites si gaiement le mot
Vous méritez si bien la chose

Que pour vous la chose et le mot
Doivent être la même chose
Et vous n'avez pas dit le mot
Qu'on est déjà prêt à la chose

Mais quand je vous dis que le mot
Doit être mis avant la chose
Vous devez me croire à ce mot
Bien peu connaisseur en la chose

Et bien voici mon dernier mot
Et sur le mot et sur la chose
Madame passez-moi le mot
Et je vous passerai la chose

 

 

Détail complet du programme du festival Chansons de Parole de Barjac >

Retour aux dernières actualités >