Header image

Laissez libre cours à votre créativité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les dernières séances du semestre

Le Cap fait son cinéma, la production de l'année avec 16 films projetés devant un jury composé de Jacques Delaisement le président, Georges Daniel, Michel Chouteau et Alain Pillier.
Pour les compétiteurs c'est le temps du galop d'essai pour préparer la saison du concours régional et se soumettre à l'évaluation du regard extérieur.

Palmarès >


La Formation de Formateurs, subventionnée par le Ministère de la Culture s'est tenue pour la région Paris Ile-de-France dans les locaux du CAP en présence de Pascal Bergeron (réalisateur) et Catherine Schwartz (chef monteuse) sur deux week-ends.
Jean Cancelier, représentant notre atelier est chargé de répercuter cette formation à nos membres, le dernier trimestre de l'année.

Les derniers Master-Class :
Jean-Philippe Cancelier graphiste truquiste,
Eric Tachin réalisateur de longs métrages sur deux séances,
Daniel Triboulet et Jean-Christophe Guérin ont planché sur des thèmes différents (l'image de synthèse en musique et l'approche du clip d'hier à aujourd'hui.


Eric Tachin, réalisateur de longs métrages est venu présenter son film « Révolution » sur deux séances. Le film aborde le thème de la mondialisation économique et ses remous à travers le regard d'une très jeune femme. Différentes séquences évoquent l'aspect générationnel, la rencontre in situ avec des personnes éclairées, le partage d'un quotidien à travers une école de musique en Inde et en fond la place des médias, un ensemble qui fait de cette fiction un document aussi vrai que nature. Là est le talent.
C'est un homme de caractère, il en faut pour mettre en place un tournage qui se déroule à la fois à l'étranger (en Inde) puis en France avec les moyens réduits dès lors que l'on souhaite garder les coudées franches. Sa disponibilité et son écoute ont séduit l'auditoire.
Projection, explications techniques, petits trucs pour composer avec les éléments est une démarche qui a permis un travail d'atelier de bon niveau.



Eric Tachin et la comédienne du film


Daniel Friboulet arrivé depuis peu, s'est bien imprégné du contenu des séances. Il a proposé une œuvre expérimentale, surprenante avec des images virtuelles issues de sa propre imagination, rythmées par un commentaire musical. Dans le passé, il était adepte du 16mm, puis a travaillé comme réalisateur en institution, aujourd'hui il vient d'acheter un appareil hybride permettant la capture vidéo. Maîtrisant After Effect, il a soumis sa création au regard de nos experts en salle.



"Graphème, composition de Daniel Friboulet

Jean-Christophe Guérin a choisi son genre, le clip. Auteur de fiction, il a gravi les échelons en allant au concours international de l'Unica. Réalisateur, chanteur parolier, il étudie de près le clip. Il a préparé un dossier complet sur cette forme d'expression qu'il nous a fait partager, le but étant de développer ce type de réalisation au club.


Retour >

compte-rendu de Marie Cipriani