Header image

Laissez libre cours à votre créativité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Séance du 17 juin 2010



Dernière séance avant les vacances, trois films à l'analyse, chacun des présents a porté son regard  à la façon d'un juge dans un jury. Ont été abordés les cadrages, la qualité de la bande son, le thème et son commentaire.

"Je l'ai fait comme ça, pour garder un souvenir" est une phrase qui, dans le club, prend une autre dimension au fur et à mesure des analyses.

Ce n'est pas parce que le sujet semble mineur, que l'opérateur qui tient la caméra ne doit pas appréhender l'environnement.

Yves Bardon nous a autorisé à travailler sur son film sur la fabrication de l'Apfelstrudel dans les environs du château de Schönbrunn.

 

 

José Albertini nous a invité à visiter un atelier de rénovation, un de ceux qui s'attaquent à de gros objets comme un char ayant appartenu au cirque Pinder.


Belle progression de la narration, magnifiques images pour servir le sujet.

 

Le même réalisateur nous a montré le cirque Bouglione, à travers un spectacle au cours duquel nous avions la confrontation de deux regards, celui porté par le public, avec la démonstration  de la performance,  de l'autre les coulisses où les artistes s'isolent et se concentrent avant d'entrer en scène.

Remarquable.

 

Nous nous sommes donnés rendez-vous pour le 24 juin, conviés à boire le verre de l'amitié

avant de nous retrouver le 30 septembre.

 

Retour au sommaire >

Compte rendu de Marie Cipriani