Header image

Laissez libre cours à votre créativité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Séance du 8 octobre 2009

1 - TECHNIQUE : L'UTILISATION DES CACHES EN VIDEO

Pour compositer plusieurs sources vidéos entre elles et parvenir à des compositions complexes empreintes d'une expression créatrice nouvelle (qui parfois peut dépasser la volonté première de l'auteur), il est possible de recourir à des fondus enchaînés entre les sources vidéo ou de façon plus sophistiquée aux différents modes de transfert vidéo exploités dans After Effects : ces modes de compositioni jouent sur les transparences, colorations ou luminosités des vidéos pour les mélanger entre elles.

Mais toutes les images ne contiennent pas nécessairement la transparence, luminosité ou la couleur adéquate pour parvenir à un effet précis. Si nous souhaitons par exemple que notre poisson rouge traverse la séquence vidéo d'origine à l'intérieur d'une bulle en forme d'ovale, les jeux de fondus ou transferts entre la vidéo du poisson rouge et la vidéo de fond d'écran pourraient se révéler insuffisants. Il faut alors recourir à une image (dans l'exemple citée : l'image d'une bulle ovale), qui créera les transparences requises. Cette image est appelée un cache.

En guise de cache, il est possible d'employer une image en niveaux de gris, une autre animation ou un élément graphique animé comme du texte. Une bonne exploitation des caches et de leur fonctionnement hiérarchique est une clé indispensable à la réalisation d'images complexes et attrayantes : la maîtrise de la hiérarchie entre les sources est un préalable, il n'est pas évident en effet de mélanger deux sources vidéo et de faire intervenir entre les deux une troisième source en tant que cache ... sans se mélanger un peu les pinceaux au départ ...
 

Il existe deux formes possibles de caches : les caches alpha (qui se définissent à partir de la couche alpha de la séquence cache) ou les caches de luminance (plus courants ) : qui correspondent à des images ou vidéo, souvent en noir et blanc, dont on force éventuellement les niveaux de gris en utilisant l'effet niveau (par exemple : la fumée d'une cigarette, un rond noir sur fond blanc, un contre-jour exploité en tant que cache de luminance ...)

Nous avons vu au cours de la séance :

- l'illustration de l'utilisation d'un cache ovale créé sous Photoshop dans Premiere Pro directement

- l'utilisation d'un texte sous forme de cache dans Premiere Pro également

- l'utilisation d'un cache de luminance en se basant sur une lumière en contre-jour pour remplacer ce contre-jour par un ciel bleu animé par des nuages en mouvement, le tout en donnant plus de punch à la vidéo d'origine (filmée en contre-jour et aux couleurs un peu fades) : ce petit travail a été réalisé sous After Effects

- l'utilisation d'un cache de luminance pour créer une transition vidéo entre deux séquences (réalisé sous After Effects en lien avec Premiere Pro via le Dynamic Link) : cf. exemple ci-après.

Vidéo 1 EW_CoolCharacter.mov
Vidéo 2 EW_Senses_loop.mov

Cache de luminance (vidéo noir&blanc) xBA_2DParticle.mov

 

Résultat après compositing sous After Effects

 

2 - ANALYSES FILMIQUES

Qu'est-ce qu'on va faire de toi ? de Jean-Christophe Guérin - CAP

Dans ce clip musical l'assistance souligne un sentiment de structure. En effet, Jean-Christophe a pris le temps de scénariser en écrivant avant de filmer. Il a pu ainsi avoir plus de maîtrise sur le rendu de ses différents plans.

Ce clip comporte des images animées libres de droits, des accélérations logicielles et des caches vidéos.

Jean-Christophe s'est également confronté à la direction d'acteur, les points importants étant de donner de bonnes indications de jeu et de détendre les personnes pour leur permettre de donner le meilleur d'eux-mêmes.

Au final, le clip est dynamique, créatif et prometteur.

 

Mariana, Jacob et les autres de Genevève Thuillier, Jean-Luc et Michèle Jarousseau - CVN Nantes

Ce documentaire montre la vie des bergers roumains et plus particulièrement lors de la transhumance. Malgré les conditions difficiles de tournage, les images sont de très bonnes qualité.

Les réalisateurs ont dû faire plusieurs voyages préalables pour assurer une bonne préparation du tournage.

L'assistance a trouvé malgré tout le film un peu long.

Prix de la ville de Bourges, Coeur Vidéo 2009

 

Les réalisateurs de "Mariana, Jacob et les Autres"

Babie de Benoît Jolicoeur et Anne de Bever - CAP

Ce film fait le portrait de Babie, une jeune femme rodriguaise. Rodrigues est une île au large de l'océan indien. On ressent l'émotion et l'esprit de l'île à travers la vie de Babie. Elle se ressource auprès de la terre rodriguaise.


Le documentaire est volontairement sous-titré pour profiter au maximum de la poésie de l'accent créole. Pour améliorer la visibilité des sous-titres, il a été suggéré de rajouter un liseret noir autour des lettres blanches. D'autre part, pour alléger le flot de traduction qui capte trop l'attention du spectateur, on pourrait rajouter quelques commentaires voix-off en français par moment ou synthétiser les transcriptions.


Le public retient un film plein de sincérité. Voir le site de l'association culturelle Vivrodrigues d'Anne de Bever.

 

Compte-rendu rédigé par Stéphanie Matéo.

Retour au sommaire >