Header image

Laissez libre cours à votre créativité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Séance d'analyse du 29 mai 2007

 

Cette séance d'analyse a été consacrée à un reportage de Michel Malochet sur l'île de la Réunion : on y découvre tous les aspects contrastés de l’île.

Côte sous le vent avec ses pluies quotidiennes, les volcans avec des vues à couper le souffle et c’est un must, (vue d’hélicoptère, bravo), la route si importante qui désenclave les villages de l’intérieur, si peu visités par les touristes et donc encore préservés. L’aspect économique était abordé par le biais des usines de cannes à sucre.


L’intérêt a été de voir s’opposer les images de cartes postales (le fameux pic de la Fournaise, les cascades, l’église et le miracle) mêlées à la réalité des 13 ethnies rencontrées (les pic-nic dans la vallée Langevin, les vendeurs de fruits au bord de la route, la végétation luxuriante).

 


Les bonnes critiques ont porté sur le commentaire sobre, court et bien construit parce que bien documenté et sur le choix des musiques qui ont joué le rôle d’un commentaire.   Les critiques moins favorables ont porté sur l’abondance des thèmes abordés (comme s’il fallait être exhaustif) et sur le regret de voir l’hôtel où est descendu le réalisateur. Cette séquence ne s’est pas révélée nécessaire, certes elle montrait le style paradisiaque du lieu mais elle s’apparentait plus à une mondialisation du tourisme qu’à un caractère spécifique de l’île.


Michel Malochet a pu être aussi précis dans ses descriptions parce qu’il a séjourné plusieurs semaines en faisant de la randonnée.

Il nous promet d’autres films, l’un sur Moscou et l’autre sur la Tunisie à travers ses souvenirs. N'hésitez pas à retrouver quelques-unes de ses productions sur son site mmvideo.fr :


 

 


Retour au sommaire >